Cornas Le compteur Linky a rassemblé 200 personnes

Au cours de cette réunion, au moyen de projections vidéo, plusieurs explications ont été données sur ces compteurs intelligents.
Au cours de cette réunion, au moyen de projections vidéo, plusieurs explications ont été données sur ces compteurs intelligents.
  • Partager cette info

C’est dans la nouvelle salle polyvalente de Cornas qu’un public, très nombreux (environ 200 personnes), s’est rassemblé pendant près de trois heures pour une réunion d’information sur le compteur Linky d’Enedis, qui a commencé à se déployer dans les foyers de la commune.

 

  Réunion initiée et organisée par un groupe d’usagers cornassiens avec l’aide de la municipalité, étaient invités d’abord Enedis, le distributeur         installateur de ces compteurs, et plusieurs représentants d’associations de consommateurs : UFC-Que choisir, Stop Linky, CLCV (consommation, logement, cadre de vie), un médecin pédiatre en retraite, Danielle Persico, et l’assistant parlementaire de l’eurodéputée Michelle Rivasi, Axel Marin.

UFC-Que Choisir et Enedis aux abonnés absents

Malheureusement, UFC-Que choisir et Enedis, sollicités, ont décliné l’invitation à participer à ce débat, qui se voulait contradictoire pour permettre au public d’être mieux informé sur les avantages et inconvénients de ce nouveau dispositif électrique. Sachant que les habitants n’ayant dans leur boîte aux lettres que les informations du distributeur Enedis.

Au cours de cette réunion et, devant une salle comble, au moyen de projections vidéo, ont été abordées multiples explications techniques utiles mais parfois complexes, des explications sur l’influence des ondes électromagnétiques sur la santé.

Axel Marin a apporté des précisions sur cette directive européenne, incitant les pays à s’équiper de ces compteurs communicants.

En conclusion, la quantité de témoignages et de questions émanant du public prouvait l’intérêt, les craintes et les doutes des usagers relatifs à ces nouveaux compteurs.