A propos du compteur Gazpar : mai 2019

A propos du compteur GAZPAR,

«Le projet compteur communicant GAZPAR a pour objectif de permettre aux clients d’accéder, quand ils le souhaitent, aux données quotidiennes de consommation de gaz naturel» GRDF.

La décision de généralisation des compteurs communicants, a été prise par la CRE à l’été 2013, puis par le Ministère de l’Energie et de la Consommation (publication au Journal Officiel du 1er Octobre 2014), sur la base d’une mise à jour de l’étude technico-économique qui confirme l’intérêt du projet pour la collectivité.

A partir de janvier 2016, le déploiement a commencé dans 24 communes pilotes. Le déploiement généralisé a ensuite débuté en mai 2017 dans l’ensemble des régions françaises de métropole. Il se poursuivra jusqu’en 2022.

C’est un compteur muni d’un module radio (donc avec une émission sans fil) qui doit s’intégrer selon les plans de GRDF dans un réseau de «SMART GAS GRIDS»: collecte d’informations et gestion du réseau via des objets gaz connectés comme le montrent le schéma annexe et la légende complète de l’infographie.

Nous constatons que:

1. La démocratie n’est pas respectée, sachant qu’on impose à chaque foyer l’installation de ce nouveau compteur alors que

– depuis 2002, les assurances ne garantissent pas les dommages liés aux ondes électromagnétiques.

– notre compteur actuel fonctionne bien

– Il faut supporter le coût de cette mutation de 11 millions de compteurs.

– les données personnelles collectées vont servir à alimenter des réseaux interconnectés et commerciaux en tirant profit du moindre de nos gestes.

2. Les questions de sécurité se posent:

Quelles sont les sécurités techniques, communales et individuelles de ces réseaux décidés par GRDF et acceptées par le Ministère de l’Energie et de la Consommation?

3. La santé des citoyens est impactée:

Toute l’infrastructure des réseaux GAZPAR, «Smart Pipes», Smart Networks interconnectés…va s’ajouter à celle des réseaux LINKY, de la 5G, des antennes relais et autres objets connectés.

Nous avons déjà la preuve des effets nocifs du rayonnement de radio fréquences, nuisibles à la vie (voir article sur la 5G sur ce même site).

Or l’OMS/l’Organisation Mondiale de la Santé a reconnu que les champs de radio fréquences électromagnétiques sont potentiellement cancérigènes.

De plus, le nombre des ordinateurs nécessaires au stockage et traitement des données du BIG DATA nous échappe en terme de croissance. Tout cela se rajoute à la consommation énergétique.

Sur l ‘agglomération valentinoise…

Le déploiement a commencé il y a quelques mois: vous êtes prévenus par COURRIER puis SMS.

Si vous souhaitez le refuser, il est impératif d’envoyer la lettre de refus http://transitioncollectiveduvalentinois.com/particuliers-communes-pouvons-refuser-compteurs-communicants-linky-gazpar/lettre-refus-gazpar-2/  

Téléphoner pour confirmer votre position dès que vous recevez le SMS.

Des camionnettes blanches banalisées servent aux installateurs .

Schéma du réseau et sa légende résumée d’après les documents de GRDF

1 BIOMETHANE: gaz «vert» issu de la valorisation des déchets

2 METHANATION: récupération de l’électricité issue des énergies renouvelables

3 GAZPAR: compteur communicant gaz

4 PILES A COMBUSTIBLES: système combiné de production d’électricité et de chaleur fonctionnant en partie au gaz naturel

5 CHAUDIERE HYBRIDE: association d’une chaudière à condensation gaz naturel et d’une pompe à chaleur électrique de faible puissance

6 GAZ NATUREL VEHICULE

7 TELE-EXPLOITATION: surveillance du réseau de distribution de gaz naturel à distance

8 DRONES: surveillance de ces réseaux de façon précise grâce à la vue aérienne

9 PUCES RFID: pilotage de réseau

10 SMARTS GAS GRIDS: Ces 9 objets gaz nécessitent d’être regroupés dans de véritables TOURS DE CONTROLE. Une trentaine prévues à ce jour, pour l’ensemble du territoire.

Informations sur le développement du réseau gaz et LE MONDE CONNECTE

– Tous ces objets gaz connectés formant un réseau gaz intelligent, dénommé SMART PIPES, va être interconnecté aux infrastructures urbaines dont les SMART GRIDS ELECTRIQUES, entr’autres le réseau LINKY, pour former des SMART NETWORKS.

-En accord avec l’Association Stop Linky Drôme Ardèche, nous vous proposons de participer à la Commission MONDE CONNECTE le 22 mai à 17H à la Maison de l’Ecologie (au Polygone de Valence) 44, Avenue de Verdun.

Multiplication des réseaux d’objets connectés et utilisation de l’intelligence artificielle

Nous cherchons un technicien qui puisse se joindre à cette commission en aidant à évaluer les techniques concernées.

Lire l’article remanié de Bio-Contact n°300 avril 2019 et celui de L’impartial 11 avril 2019 (sur le site)

-Les DATA CENTERS qui stockent nos SMS ou COURRIELS et sont en surchauffe, consomment énormément d’énergie pour refroidir…Nous choisissons d’en éliminer au maximum d’une façon ou d’une autre et vous?

Un groupe de réflexion pour la TCV mai 2019